Origines et effets du mandala

Publié le par Céline H.

Origines et effets du mandala

Les Origines du mandala ==>

On ne connait pas vraiment l’origine du mandala, on en viendrait même à considérer que le premier mandala a été tout simplement le Big Bang. 

Le mandala est constitué à la base d’un point et d’un cercle. C’est un dessin dans un cercle, qui part du centre de ce cercle. «Mandala» est un terme sanskrit (langue liturgique de l’hindouisme et du bouddhisme) qui signifie cercle, centre, unité, totalité. 

Il est utilisé dans le bouddhisme comme support pour la méditation et peut-être associé à une divinité. C’est par le biais des traditions hindouistes et bouddhistes que les premières formes de mandalas (comme celles connues aujourd’hui) apparaissent, mais le mandala n’est pas pour autant né exclusivement de l’expression d’une tradition artistique et spirituelle orientale. Les motifs du cercle et de la spirale sont même apparus simultanément dans toutes les cultures préhistoriques. Il est utilisé dans toutes les civilisations et le symbole du cercle se retrouve dans toutes les traditions aussi bien occidentales qu’orientales. En Occident, on en retrouve telle la rosace des cathédrales ou chez les Incas dans les constructions circulaires, pour ne citer que ces deux exemples.

Un mandala peut-être très élaboré et codifié. On peut même le considérer parfois comme une oeuvre d’art. 

L’homme reconnait l’importance de ce cercle et éprouve le besoin d’inclure le cercle dans ses créations. Le cercle est le symbole de la vie. On le retrouve d’ailleurs dans la nature, qui est faite de mandalas : flocons, fleurs, atomes, soleil, lune, cristaux...On y trouve les plus belles formes et on y reconnait les cycles, les saisons. 

 

Les effets du mandala ==>

Le mandala est de plus en plus utilisé et est très apprécié, car il a des effets positifs. Grâce à lui, calme, relaxation, concentration et force sont ressentis. 

Le choix des couleurs est personnel à chacun et ne doit en aucun cas être imposé.

L’entrée dans le cercle permet l’union entre les deux hémisphères du cerveau, donc une harmonisation. L’aspect thérapeutique a été constaté en 1928 par Carl JUNG (psychanalyste), qui va alors utiliser le mandala avec certains de ses patients. 

Le mandala est un excellent exercice de coloriage pour les enfants. Il permet à l’enfant de se concentrer. Les formes géométriques placées autour du centre réussissent à le détendre. Il calme lorsqu’on le colorie du bord vers le centre, il permet ainsi de se recentrer. Il dynamise lorsqu’on colorie du centre vers le bord. 

Un mandala peut-être éphémère et réalisé avec du sable, du riz. On peut même envisager des réalisations avec des graines, différents matériaux et toutes sortes d’objets.

sources : 

www.blanchemandalas.com/Site/Origines.html  www.macrolivres.com/.../le_mandala_definition_origine_bienfaits.php

Origines et effets du mandala

Publié dans Mandalas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article